Lutte contre Ebola, une affaire de tous

La salle de conférence  Mgr Alphonse Matthysen du centre pastoral Jean Paul II du Diocèse de Bunia a servi de cadre, ce mercredi 03 octobre 2018, pour la conférence de sensibilisation sur la lutte contre la maladie à virus Ebola organisée par Caritas Bunia, à travers son organe technique qu’est le BDOM (Bureau Diocésain des Œuvres Médicales), laquelle conférence animée en présence de Mgr Léonard Dhejju, Evêque Emérite du Diocèse de Bunia.

Etaient conviés à cette assise tous les religieux et religieuses, les jeunes en formation de différentes congrégations du Diocèse, les Prêtres et les laïcs. Plus de  200 personnes ont répondu favorablement à l’invitation.

Dans son intervention, la Sœur Dr Jeanne-Cécile Atimnedi, Coordonnatrice du Bureau Diocésain des Œuvres Médicales de la Caritas Bunia, a fait savoir à l’assistance qu’Ebola est une maladie aigue sévère presque toujours fatale pour l’homme et que les hôtes naturels d’Ebola seraient les animaux sauvages et les chauves-souris. Elle a poursuivi en disant que la République Démocratique du Congo est à sa 10ème épidémie de maladie à virus Ebola et que l’on enregistre au cours des flambées un taux de létalité pouvant atteindre 90%. « Le contact direct avec les chauves-souris infectées, manipulation d’animaux de la forêt trouvés morts ou malades, sang, sueur, salive, secrétions, organes ou liquides des sujets biologiques des sujets infectés et autres sont considérés comme étant des facteurs à haut risque de contamination », a-t-elle renchéri. Les discussions étaient enfin tournées vers la définition des cas et la coordination des activités de lutte à l’issue desquels, elle a invité tout le monde à observer les règles strictes de l’hygiène tout en évitant de toucher les objets contaminés comme le lit, les vêtements, les téléphones portables des personnes infectées et/ou contactes dont l’ensemble constitue les risques de transmission par les fluides corporels.

Pour sa part, Monsieur Emmanuel Bofoe, spécialiste Wash  de la Caritas Congo, délégué par cette dernière pour appuyer la Caritas Bunia, a tenu à attirer l’attention de l’assistance du danger social que représente cette maladie, de ce que la communauté est appelée à faire pour fournir une bonne synergie avec l’équipe de la riposte pour enfin éradiquer cette épidémie. L’Eglise catholique de Bunia devra profondément s’impliquer dans cette sensibilisation selon lui.

Les deux conférenciers ont insisté sur les mesures d’hygiène tout en rappelant aux participants le fait que le lavage des mains peut protéger jusqu’à 36% contre une contamination. Suite à l’inquiétude d’un participant par rapport au risque de contamination lors des célébrations des messes, pendant les partages de la paix et des offrandes, une commission sera mise en place par le responsable de centre pastoral afin de présenter à l’Evêque des propositions pratiques.

Pour clôturer la séance, les affiches « Tujikinge kwa ugonjwa wa virusi Ebola (Protégeons-nous contre le virus Ebola) » a été remis aux représentants de chaque communauté

Partager c'est aimer!

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

shares