La CENCO rappelle aux agents pastoraux et aux ecclésiastiques les règles de conduite pendant la période de campagne électorale

La Conférence Épiscopale Nationale du Congo qualifie la campagne électorale d’une période de haute tension sociale où les adversaires politiques et leurs partisans s’affrontent et parfois violemment.

Dans un document intitulé : « Code de conduite des ecclésiastiques et des agents pastoraux pendant la période électorale », paru ce jeudi 06 décembre 2018,la CENCO interdit aux prêtres et aux agents pastoraux d’accorder la parole aux politiciens pendant les cultes. Elle leur interdit également de faire la propagande électorale des candidats et de mettre les locaux de l’Eglise à la disposition des politiciens pour des fins de campagne électorale.

Les mesures de la CENCO vont également à l’endroit des ecclésiastiques à qui, il est interdit de participer activement aux partis politiques et associations à caractère politique, ainsi qu’à la direction des institutions étatiques chargées d’organiser les élections, quel qu’en soit le niveau. Les Évêques leur interdisent aussi de fonder des partis politiques ou autre mouvement ou association à caractère politique ou d’y prendre part activement ou directement sous risque d’être punie d’une juste peine, sans exclure la censure, tenant compte de ce que prescrit le droit.

Aimé Lopa

Partager c'est aimer!

Vous pourriez aussi aimer

shares