Ituri : 500 enfants déplacés de Djugu bénéficient d’un encadrement psychosocial

Cinq cent enfants déplacés de Djugu bénéficient d’un encadrement psychosocial dans les sites des déplacés situés dans les concessions de l’Hôpital général de référence de Bunia et de l’Institut supérieur pédagogique à Bunia.

Cet encadrement qui se fait depuis trois mois par la Division des affaires sociales bénéficie de l’appui de l’UNICEF.
Selon la division des Affaires sociales, ces enfants suivent des enseignements qui sont dispensés notamment à travers des chansons et jeux.

 

Ces enfants déplacés de guerre se livrent aux activités ludiques qui facilitent leur détraumatisation.

« Les enfants étaient traumatisés, ils ont vu beaucoup de choses à Djugu et on les accompagne   psychologiquement. L’accompagnement   porte déjà les fruit

 

s. Il y a d

 

es enfants qu’on a vu traumatisés, déprimés. Nous intervenons et il y a quand même de l’amélioration », affirme Jean Pierre Lubanga, l’un des encadreurs.

Les parents déplacés saluent ce geste   humanitaire en faveur de leurs enfants.

Certains enfants qui sont aux environs de ces sites, bénéficient aussi de cet encadrement psychosocial.

Partager c'est aimer!

Vous pourriez aussi aimer

shares