Ensemble pour la Gouvernance participative et la Cohésion sociale

Projet “PAMOJA KWA AMANI”

Ce Projet a pour objectif global de contribuer à la stabilisation de l’Est de la République démocratique du Congo par une réduction des tensions et la réconciliation communautaire.  “PAMOJA KWA AMANI” a une durée de vie de 24 mois. Un projet de STAREC-ISSSS avec le financement du Fonds de Cohérence pour la Stabilisation dont le coût total du Projet est élevé à 6.500.000$ pour l’ensemble du consortium.

Zone d’intervention: Chefferies et Secteur des Walendu Bindi, Bahema Boga, Bahema  Mitego,  Banyali  Tchabi, Bahema sud, Andisoma et  Walese Vonkutu dans le Territoire d’Irumu.

Le Projet : “PAMOJA KWA AMANI” s’assigne 7 objectifs dont CARITAS-BUNIA à travers la Commission Diocésaine Justice et Paix-CDJP exécute les Objectifs 4 et 6.2

 

Réalisations

Dans son objectif (4), la fonctionnalité, les performances et la qualité des services des chefferies et secteur sont renforcées

Résultat (1), performance améliorée des agents de l’Etat dans la fourniture de services (dans les services-clefs identifiés dans les plans locaux).

  • Réalisation du diagnostic des capacités institutionnelles dans les cinq Entités Territoriales Décentralisées (ETD) ciblées;
  • Formation et recyclage des 15 Agents par chaque 5 entité sur différents thèmes de la bonne gouvernance (la décentralisation, la déconcentration, la démocratie, etc.) et les textes légaux;

  • Appui en matériels et équipements informatiques (générateurs, ordinateurs Laptop, Imprimante-photocopieurs, fournitures de bureau, documentation en textes légaux et modules de formation) 26 structures citoyennes mises en place pour assurer leur participation active et capacité dans la gestion de la chefferie ou secteur;
  • Production des 5 plans de développement locaux pour les 5 ETD prioritaires;
  • Formation des structures citoyennes communautaires sur le rôle, mission et règle d’organisation;
  • Formation des structures citoyennes sur les principes de gouvernance inclusive (décentralisation, démocratie, participation citoyenne, Analyse sociale) pour 55 membres des 26 structures citoyennes communautaires à travers 7 ETD;
  • Formation des structures citoyennes sur le plaidoyer et la mobilisation communautaire;
  • Formation des autorités sur les principes de gouvernance inclusive (décentralisation, démocratie, participation citoyenne et redevabilité) pour 35 autorités dans 7 ETD en raison de cinq autorités par ETD;
  • Formation des autorités sur les taxes et les impôts (fiscalité) et leur mode de gestion à travers les 7 ETD du Sud-Irumu;
  • Formation de 26 structures citoyennes sur les taxes et les impôts à travers les 7 ETD du Sud-Irumu;
  • Création de cadre de concertation entre les autorités et les structures citoyennes dans les 7 ETD au Sud-Irumu.

Dans son objectif (6), la cohésion sociale et la résilience sont renforcées

Résultat (2), la cohabitation pacifique et la résilience sont renforcées chez les jeunes à risque

  • Tenue de l’atelier d’harmonisation de la stratégie de sélection des bénéficiaires dans une approche communautaire par un comité de sélection;
  • Tenue d’une réunion d’information des autorités et leaders communautaires sur le Projet;
  • Réalisation des études socio-économiques de base de la zone dans 7 ETD pour orienter les jeunes à risques dans le choix des métiers ou AGR;
  • Appui des bénéficiaires dans le choix des métiers ou AGR;
  • Construction de 5 ateliers écoles pour la formation professionnelle des jeunes à risque.

CDJP

Partager c'est aimer!

Vous pourriez aussi aimer

shares