Mouvements de population et Violences électorales

Depuis la date du 16 Décembre 2017, le Territoire de DJUGU connait les atrocités  des assaillants.

Ces atrocités qui se sont poursuivies jusqu’au mois de Mars 2018 ont entrainé  comme  conséquences : pillages des animaux domestiques et des biens matériels, incendies et/ou destructions des maisons, écoles, sabotage des  structures sanitaires, destruction des produits   champêtres,   tuerie des personnes, déplacement massif de la population dans plusieurs directions …

A l’heure actuelle, une accalmie est observée suite à la sécurité assurée par le gouvernement congolais. Cette situation permet  un mouvement retour encore timide pour le moment dans certaine région. Il sied de signaler aussi qu’un mouvement pendulaire de la population est observé dans certaines contrées de la zone enquêtée

 

Partager c'est aimer!

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

shares