Bunia : Mgr Dieudonné Uringi appelle les chrétiens à la conversion, à l’entente mutuelle et surtout à la prière

Dimanche 06 septembre 2020 : 23ème dimanche de Temps ordinaire, Mgr Dieudonné Uringi, l’Evêque du Diocèse de Bunia a appelé les chrétiens à la conversion et à l’entente mutuelle pendant cette période durant laquelle l’Ituri connaît le pire moment de son histoire. Tiré de trois passages bibliques du jour (Ez 33, 7-9 ; Rm 13, 8-10 ; Mt 18, 15-20), son message a été articulé autour de trois points essentiels ci-après :

  • L’amour qui est l’accomplissement de la loi. L’amour ne fait point du mal au prochain, il est donc la plénitude de la loi ;
  • Etre comme un appui ou une lumière pour son prochain en lui prodiguant de sages conseils et en dénonçant le mal ;
  • La prière, car « là où deux ou trois assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux », (Mt 18 : 20).

Pendant cette période où le mal ne fait que gagner du terrain en Province de l’Ituri, L’Evêque du Diocèse Bunia a tenu à avertir les chrétiens sur les dangers que coure la Province comme l’avait fait Ézéchiel dans l’Ancien Testament.

Pour rappel, vendredi 04 septembre 2020 tôt dans la matinée, les assaillants de CODECO ont fait incursion dans la ville de Bunia pour réclamer la libération de leurs collègues de guerre incarcérés depuis un certain temps à la Prison centrale de Bunia. Cette situation très inquiétante continue à susciter d’interrogations auprès de la population craignant pour sa sécurité.

Face à ces multiples problèmes auxquels sont confrontés actuellement les enfants de l’Ituri, Mgr Dieudonné Uringi dit qu’il est temps de cesser avec le mal. Chacun à son niveau doit dénoncer le mal, mais aussi corriger ceux qui font du mal aux autres. « Tu vois quelqu’un en train de tuer, tenir des faux témoignages, voler ou violer, collecter de signatures en vue de ternir l’image d’une personne quelconque, tu dois dénoncer », car, dit-il, en gardant silence ou à ne rien dire face au mal, l’on passe pour complice et Dieu demandera compte de son sang.

Il a enfin appelé les ituriens à une entente mutuelle, à l’amour du prochain et à la prière. « L’on ne doit pas détruire ou piller les biens de gens, moins encore verser le sang des innocents car la vie est sacrée », a-t-il dit.

Retrouvez la prédication de Son Excellence Monseigneur l’Évêque ici Prédication Mgr Dieudonné Uringi du 06 sept 2020